Du danger des flux d’informations

Aujourd’hui pour consommer de l’informations plusieurs sources sont possibles :

Prenons par exemple une recherche sur la crise en Egypte

  • La consultation de sites référents d’actualité traitant d’un thème : exemple LeMonde.fr
  • La recherche directe sur les moteurs de recherche d’un thème particulier : En cherchant sur Google, Bing etc..
  • La consultation de flux d’informations : Facebook, Twitter

skynet-web

Parmi ces 3 types de consultation 2 présentent un certain danger sur le choix d’affichage de l’information. Faisons le point :

  • Facebook : L’algo de Facebook appelé l’Edge Rank affiche les publications dans son flux d’actualité selon plusieurs critères que je vous laisse apprécier dans la vidéo.

  • Google : L’algo de Google fait ressortir les résultats selon l’optimisation SEO des sites

Ce qui pose problème c’est que l’appréciation des résultats à afficher est faite par une machine, par l’agrégation de l’ensemble de mes comportements précédents (en terme de consultation de site, d’amis etc…) on vient à en déduire l’information qui me plaira

En terme d’ouverture d’esprit, d’ouverture à d’autres sujets on se retrouve avec des résultats qui correspondent parfaitement à nos attentes à un instant T mais dès qu’on voudra sortir du cadre on aura le droit à une information cloisonnée à nos propres comportements précédemment agrégés par les machines.

Ce petit billet m’a été inspiré d’une vidéo de Ted par Eli Pariser « Beware of internet bubble filters » qui est Executive Director de MoveOn.org