Experience #1 The Good Life

Dur constat sur le blog, après 3 ans je remarque que je devais un peu ouvrir le blog à d’autres sujets, petit à petit la ligne éditoriale a été élargie, passant d’une ligne éditoriale 100% digital, puis par la pub et récemment je me suis dit pourquoi pas, chaque semaine partager une inspiration – une chose qui s’éloigne du monde du web, un peu plus personnelle avec une expérience… et peut être bientôt une ouverture plus large #teasing

Cette semaine je vais vous parler de The Good Life, je lis peu la presse papier en général mais en allant chercher le dernier des Inrocks sur les Digital Natives je suis tombé sur The Good Life et j’ai très rapidement flashé sur la maquette, ni une ni deux il était vite sous le bras.

The Good life se définit come étant le premier magazine masculine Hybride : news & lifestyle

Laurent Blanc, rédacteur en chef de The Good Life définit ce magazine comme étant ce que les anglais appellent un « Mook » c’est la contraction de magazine et book, un magazine que l’on n’hésite pas à ranger son étagère une fois lu et je suis assez d’accord, la maquette est bien réalisée, la DA est top

On retrouve plusieurs sujets traités au travers de ses 300 pages : business, culture, design, architecture, mode, voyage, lifestyle

On retrouve par exemple une interview de Erik Vergroegen, le nouvel arrivé chez Publicis, un reportage sur la distillerie de whisky au Japon etc… des pages mode, décor, inspiration, des idées voyages avec un dossier sur toutes les informations à connaître avant d’aller a Sao Paulo. Chaque article se dévore, l

Après il y a quand même un bémol, lors du premier feuilletage sur les 24 premières pages – 18 pages de pub, 18 pages de pub pour en arriver au contenu éditorial c’est dur… Bien heureusement celles-ci sont plutôt agréables…

The Good Life, c’est un vrai coup de coeur et ce sera rendez vous le 18 avril pour le numéro 3