Les marques, le Super Bowl, la coupure de courant et ce que cela incombe

Qu’est-ce que l’on peut tirer de ce micro-évènement ?

Le Super Bowl, la Grand’Mess des publicitaires, au coût exorbitant de 125 000$ la seconde fait s’affronter, en plus de deux équipes de foots les marques avec comme objectif la créativité.

Je ne reviendrais pas sur les meilleures pubs, certains le font mieux que moi cependant je vais illustrer un micro moment – la coupure de courant, « attention chéri ça va trancher ».

Boom, coupure.

Étudions les différentes réactions des marques

Tide

Volkswagen

Jim Beam

Audi

Et Oreo qui décroche la palme

Ces différentes réactions suite à un évènement nous font dire plusieurs choses qui sont corrélées aux nouveaux usages. Notre rapport à l’information est tel que aujourd’hui une information peut avoir une durée de vie de moins de 24h, (On crie souvent au #old). Résultat les marques adaptent leurs contenu à une nouvelle temporalité, au real time.
Être « Always on » pour pouvoir informer, séduire, récompenser et divertir l’ensemble des utilisateurs. Ce que font parfaitement ces marques en utilisant des éléments de contexte pour produire du content.

Autre aspect intéressant de cette nouvelle donne c’est la facilité que va avoir ce contenu à générer du Earned Media, Oreo

encore lors de son opération « Daily Twist » qui mettait à l’honneur des évènements culturels – allant du mariage gay, de la naissance du panda Shin Shin et de l’atterissage de Mars Curiosity générant un engagement certain sur les réseaux sociaux.

Sur leurs publication « Proudly Support Love » ce sont 297 000 likes & 90 000 partages.

La propension de ces opérations à générer de la visibilité, générer du earned.  Quand la nouvelle temporalité force les marques à réagir à l’instant T : nous nous retrouvons avec de superbes opérations qui viennent à la fois méler le content + le context