La licence au service d’une marque : IDBUS (Concours Inside)

Hier soir a eu lieu l’avant première du film pop rédemption, avec à l’affiche Julien Doré et Alexandre Astier qui raconte les tribulations d’un groupe de black métal.

Mais on est pas sur un blog ciné donc on va s’arrêter la.

On va plus s’intéresser à la démarche de partenariat sur l’utilisation des licences : marques, retailers, tous utilisent cette mécanique car elle permet de relier la marque à un univers affectif

Quand un retailler tel que Carrefour en 2005 utilise la licence de Tintin pour vendre du 2 pour le prix d’un, d’un -50% reversé sur la carte membre, qu’un Auchan convoque l’univers d’Asterix pour faire collectionner des dominos brandés après une certaine tranche d’achat, que la Fnac joue la carte des Lapins Crétins d’Ubisoft pour lancer son programme gaming il y a toujours le seul et même rôle : accrocher un univers imaginaire qui soit positif à une marque, un projet en quête de visibilité.

La mécanique de licencing est aussi intéressante car les couts ne sont pas toujours ceux que l’on croit, lorsqu’il s’achat d’échange de visibilité la licence peut être gratuite quand la marque joue le jeu de la promo de son côté.

Cette mécanique la est-celle qu’a utilisé IDBUS, la marque fille de la SNCF qui s’occupe de réaliser des trajets en bus de par l’Europe à l’occasion de la sortie de Pop Redemption.

Pour présenter IDBUS, selon sa Directrice Générale de Voyage SNCF

« La demande de transport collectif reste forte et SNCF souhaite y répondre en mettant en place de nouvelles activités, complémentaires au train. En créant iDBUS, SNCF propose une offre de qualité, confortable, écologique et sécurisée. iDBUS est un moyen de voyager ne ressemblant à aucune autre offre d’autocar sur le marché, qui répond aux enjeux sociétaux actuels. »

Et élément important : il y a le wifi à l’intérieur des bus o/

En s’associant ainsi la marque bénéficie d’une certaine visibilité et d’un capital affectif qui le relie à l’univers du film sur le voyage, le partage d’expérience et la découverte : éléments étant au coeur du film. Cela a donné le soir de l’avant première une finale de Air Guitar, chose un peu bizarre, j’avais plus l’impression de voir une personne ayant un peu trop abusé de stupéfiants qu’une réelle performante artistique – mais la n’est pas le point.

Vous pouvez les rejoindre sur Facebook pour suivre leurs actus

Pour cette finale on a été invité à voter pour le finaliste via une application Facebook, en live juste avant la séance que la séance commence

Et pour l’occasion Spotify, partenaire de l’opération me fait offrir un pass premium valable 3 mois, pour ça vous avez jusqu’à vendredi pour twitter l’article et le dieu du /random fera la suite.