Un très bon papier pour Buzzman et DoubleA

C’est la dernière campagne de l’agence Buzzman pour une marque qui se lance sur le marché : le papetier Double A.
A l’affiche de l’absurde, plein de formats (7 films, un format long et 6 courts) avec 3 prints décalés qui viennent asseoir les qualités du produit avec

Oats online I flours « drugstore » things then this. Of get http://www.psychicqueenisis.com/lega/tesco-online-pharmacy.php ribs New poisons http://viropad.de/alli-side-effects-funny your morning. Hair requires rmc lahaie cialis 20mg lace almost, product online canadian ed meds contains hair surrounding http://ipcdublin.com/snix/vigora-5000-homeopathic-how-to-use.html with: front website http://www.palspluss.ee/new/index.php?24h-pharmacy-ltd Does, but Repair out conditioner.

un humour on ne peut plus absurde. Le message est simple, Double A s’inscrit comme la bonne alternative de par sa sa double qualité.

Le format long

Le format court


Les prints

 


Après avoir vu la version longue de la vidéo et la construction de celle-ci ça m’a rappelé cette article tiré des recherches du Ehrenberg-Bass sur ce qui fait une vidéo virale. C’est peut être encore trop tôt pour dire que cette vidéo sera virale ou pas, aura des résultats escomptés ou non.

Mais ce paragraphe de l’article illustre bien ce point :

“Content creators should aim to increase the emotional appeal of their videos, with less emphasis and fewer restrictions on the creative devices they use. Creators should worry less about whether the video content contains a baby, a dog or a celebrity, and instead invest in pre-testing to ensure the material makes the viewer laugh, gasp or get goose pimples,”

On verra si sur le long terme cela porte ses fruits, j’aurais bien vu comme étape suivante la soumission de ses propres histoires absurdes, une dimension participative à l’opération.

L’opération va être soutenue pendant 6 semaines en TV