Eclairer pour avancer – la campagne du syndicat de l’éclairage

Jouer sur la peur de la rue non éclairée, c’est l’axe choisi par le syndicat de l’éclairage pour protester contre les économies d’énergies réalisées par certaines mairies.

Un stunt qui joue sur cette peur, au choix nous prenons toujours la ruelle plus éclairée.

Au delà de la première lecture de la campagne qui consisterait à penser qu’il faut laisser les ruelles allumées la nuit il faut plutôt voir cela comme un manifeste vers une modernisation du parc luminaire, avec l’utilisation de nouveaux moyens de produire de la lumière, de nouvelles ampoules etc…à l’instar de ces lampadaires à boules qui éclairent à 50% le ciel…

Au sein de cette organisation on retrouve 50 adhérents, la mission du Syndicat de l’éclairage est de promouvoir et défendre l’industrie de l’éclairage. Elle se divise en 3 axes majeurs : promouvoir les valeurs positives et les bienfaits de la lumière, promouvoir l’éclairage dans la mise en place de la transition énergétique, et valoriser la filière.